CRITIQUE

4 juillet

Dieu créa l'Homme...

Et l'Homme voulut être Dieu

André Bourcier et Thomas Arteau

Objet de la critique à lire au préalable

DIEU CRÉA L'HOMME...

ET L'HOMME VOULUT ÊTRE DIEU

       On publie pour chercher des hommes, et pour rien de plus. Des hommes, je suis de jour en jour plus curieux d’en découvrir.

(André Breton, “Les pas perdus”, page 9).

       Avez-vous lu Shakespeare? C’est intéressant. Ses œuvres ne sont pas d’égales puissance, mais c’est intéressant. Celle que j’aime le plus, c’est le “Roi Lear”. Ce qui est drôle, c’est qu’à la fin, tout le monde meurt. C’est pas que j’aime le sang, mais ce qui est intéressant, c’est de voir que les gens en qui on a mis nos espoirs se font tout de même tuer. C’est drôle.

 

       Je me demande si le véritable but de l’Homme n’est de vivre passionnément durant un moment très court et ensuite de se faire tuer. C’est intéressant comme idée. À ce moment, toute la vie n’est qu’une préparation à un moment intense.

      Exemple: un homme a été constipé toute sa vie. À 60 ans, il sort des toilettes après deux heures de combat acharné. Sa femme arrive; voyant son sourire béat, elle le tue à grands coups de couteaux. Intéressant.

 

       Ainsi, sa femme est devenu le moyen d’assurer son destin. Ce destin qui vient après le festin en rapport direct avec les intestins. De plus en plus intéressant. Ainsi l’Homme n’est plus qu’un gros tube digestif : à un bout on met un tube et on attend la réalisation à l’autre bout. C’est drôle et intéressant.

 

        J’ai peur de me perdre en conjonctures anales. C’est intéressant, mais peut-être pas drôle. Je m’excuse.

        Je publie pour chercher des hommes. Est-ce qu’on les cherche parmi ceux qui nous lisent ? Ou alors, on pourrait écrire pour créer des hommes. Cela implique que l’écriture est une recherche. C’est très intéressant.

         Problème : Qu’est-ce qu’un homme ?

         Réponse : Sais pas !

         Commentaire : Intéressant.

        Platon l’a dit. Je le pense aussi. Si vous voulez savoir de quoi je parle, lisez Platon. De toute façon, c’est bien connu, Platon a tout dit. C’est intéressant, mais quelque peu ennuyeux.

 

      J’écris ! C’est prétentieux, mais je le dis quand même. Le fait d’écrire, à la base, n’intéresse personne. Seule la publication intéresse. C’est intéressant. Ainsi, d’après Breton, si je publie, je cherche des hommes. 

          Seconde question : Cherche-je l’homme de Platon ou l’homme de Nietzsche.

          Réponse : Je n’ai pas lu Nietzsche.

          Conséquence : Je suis Diogène !

Et voilà ! Je suis Diogène ! Je dois, pour être conséquent avec moi-même, me départir de mes vêtements, vivre dans un tonneau, et me promener avec une lanterne ; car c’est seulement ainsi que je pourrai concrétiser mon destin !

Je suis un gros tube digestif !

ANDRÉ BOURCIER

André Bourcier, « Dieu créa l'Homme...Et l'Homme voulut être Dieu », L’Éclosion, mars 1982

********

1024px-King_Lear.jpg
circle-cropped_edited.png

Diogène, dans son éternelle recherche d’homme, n’a trouvé et ne trouvera peut-être jamais de candidat adéquat. Toutefois, s’il pouvait éclairer de sa lanterne ce texte de 1982, le cynique, tout comme cette critique, le trouverait sans doute intéressant, « drôle et intéressant ».

 

THOMAS ARTEAU

Gravure anonyme représentant le Roi Lear

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Roi_Lear

Mise en page par Léa Drolet