mars | 2021

169562101_1125009171333361_1238748122262

Oeuvre du mois par Jaëlle Méroné

​Le printemps, comme une bombe

qui ramène tout à la vie

« La fonte », Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, Klô Pelgag

Une inclusivité unilatérale
OPINION

Les Québécois seraient des racistes pratiquant le « lynchage médical » dans leur État « d’Alabama du Nord » gouverné par des « suprémacistes blancs »… Ça en est risible par soi-même. Même si le Québec bashing n’est pas une tendance nouvelle, elle me paraît particulièrement inquiétante ces temps-ci. Ces propos ne proviennent pas de publications insignifiantes égarées sur les médias sociaux comme nous en avons l’habitude. Ils proviennent d’un professeur, qui a le mandat d’éduquer, de former et d’outiller les jeunes esprits. Ces gardiens du savoir doivent incarner une certaine décence morale en société. Ce type de discours diffamatoire n’est certainement pas acceptable, mais l’Université d’Ottawa choisit décidément ses combats…

Victor Dubuc
31 mars
Révolution sexuelle 
CRITIQUE

La dernière œuvre de Julie Delporte, Décroissance sexuelle, est un manifeste de « guérison collective » de traumatismes liés à la sexualité, inspiré de « longues conversations avec 24 personnes, amies ou inconnues ». Ce recueil de courtes strophes écrites au féminin, accompagnées de gravures à l’eau-forte réalisées par l’auteure, est incroyablement désarmant et porteur d’une violence insoutenable. Il inocule une réflexion profonde sur notre conception collective de la sexualité ; ce qui y est permis ; ce qui y est tabou ; et tous ses travers.

Micha Globensky
20 mars
Arrêtons d'haïr les films de filles
OPINION

Je me souviens de soirées pyjama avec mes amies en secondaire trois au cours desquelles on écoutait Titanic. Neuf filles dans mon sous-sol, la moitié sur le divan jaune et l’autre par terre en train de regarder Jack dire à Rose « don’t let go ». Les larmes qui coulent sur la moitié de nos visages. L’autre moitié qui n’arrête pas de dire à quel point c’est irréaliste et qu’il y a de la place pour deux sur la porte. Je me souviens d’avoir eu un petit débat cette soirée-là.

Béatrice Casgrain-Rodriguez
16 mars
Concours de poésie : les textes gagnants
POÉSIE

Après délibérations du jury composé des professeures Maryse Poirier, Huguette Poitras et Catherine Martineau, le nom des gagnant.e.s du concours de haïkus sur le thème de la pandémie sont finalement annoncés ! C'est avec grand bonheur que l'Éclo vous présente les textes gagnants.

  
9 mars
Revue d'actualité
du mois de mars
ACTUALITÉS

Le Comité Démos vous présente la revue d’actualité politique du mois en collaboration avec l’éclo. Ce mois-ci, il est question du tramway, de l'affaire Jocelyne Ottawa, de la contreverse Québec bashing, de GNL, du budget du Québec et de la relance économique américaine.

Comité Démos
30 mars
Le féminisme en cinq oeuvres incontournables
SUGGESTIONS

Le 8 mars dernier avait lieu la journée internationale des droits des femmes[...] Cette journée a comme objectif de faire le point sur les réalisations féministes du passé tout en soulignant les avancées liées à cet enjeu en vue de lutter davantage pour l’acquisition de meilleures conditions pour les générations futures. Il s’agit donc de l’occasion parfaite pour découvrir ou redécouvrir cinq des classiques de la littérature féministe et pour en dégager les préceptes d’une civilisation plus juste.

Marianne Richer
19 mars
Perseverance: un survol de cette grande mission
ARTICLE

« L’exploration est l’essence même de l’esprit humain », disait Frank Borman, un astronaute américain¹. Une autre frontière de l’espace a récemment été franchie avec succès. En effet, les médias ont abondamment couvert dans les dernières semaines la mission du nom de Perseverance. C’est un projet qui élargit les horizons de l’humanité, une œuvre de collaboration et de persévérance, comme le suggère le nom du robot d’exploration. Quel est l’état actuel de cette grande mission ? Voici un survol de son avancement.

Noémie Fortin-Tchernof
14 mars
Le temps perdu
OPINION

Dans une culture de consommation et d’innovation constante, se tenir à distance de l'entrepreneuriat et de la monétisation de nos moindres passe-temps peut sembler étrange aux yeux de plusieurs. Pour d’autres, c’est une question de préservation de son authenticité.

Marianne Saillant-Sylvain
5 mars
#Notallmen
OPINION

L’automne dernier, une question adressée aux femmes a circulé sur les réseaux sociaux et a suscité beaucoup de réactions : « Que feriez-vous si tous les hommes disparaissaient de la surface de la Terre pendant 24 heures? ». On pourrait penser que les réponses évoquaient des désirs farfelus et des idées élaborées, mais, bien au contraire, les réponses les plus fréquentes furent très simples. La majorité des femmes désiraient seulement pouvoir se promener seules dans la rue, le soir, sans avoir peur d’être suivies.

Catherine Lecompte pour le comité Artémis
21 mars
La fin des marées
POÉSIE

À tous ceux et celleux et celles que le vaccin
N’immunisera pas contre tous les tintouins
Peu importe le nombre de doses
La science ne rend pas tout rose

À qui n’a pas eu le temps
De remonter à la surface
Pour respirer un peu
Juste un peu
Entre les vagues virulentes
Du virus si lent à déguerpir
De notre empire

Mariane Cantin
17 mars
Souffle
POÉSIE

Un ami vient me voir pour apprendre à être grand.

Il me dit: « J’ai un problème sur les bras, et elle est terriblement jolie...

Ma tête ne sait plus, mais elle sait plus   qu’avant

Mon corps ne réagit plus      sans son commandant

Mon coeur est aveugle, mais goûte la lumière

Vraiment, mon ami, je ne sais plus quoi faire. »

Laurent Porter
10 mars
La monarchie, une bonne fois pour toutes
OPINION

Depuis le départ de Julie Payette du poste de gouverneur générale du Canada, on se demande qui sera la prochaine personne à occuper le poste en question. Eh bien, ça ne devrait être personne!

Victor Dubuc
2 mars