ACTUALITÉ

15 octobre

Faisons le point sur l'actualité féministe

Comité Artémis

atlantic-mid-life-final-web_1000.jpg

Je regardais les manchettes des journaux dans les dernières semaines et j’ai relu les trois mêmes mots tant de fois que je les voyais dans mes rêves : Pandémie, Élections, Hockey. Aussi risible que ce soit, les Québécois semblent boire ces articles avec des étoiles dans les yeux. Qu’en est-il des autres sujets qui passent inaperçus ou qui font jaser, mais dont nous n’avons aucuns développements par la suite? Voici donc cinq actualités touchant de près ou de loin la condition féminine que l’on se doit de connaître et de comprendre! 

 

Stérilisation des femmes au Canada

C’est avec horreur que la nouvelle est sortie dans nos journaux il y a quelques semaines. Le Canada a une sombre histoire de génocide autochtone et un passé peu reluisant par rapport à l’esclavage. Certains se rassurent en se disant que c’est de l’histoire ancienne, mais la stérilisation des femmes de couleur au Canada est très récente et se poursuit encore aujourd’hui. Le phénomène se produit plus fréquemment dans des réserves autochtones assez éloignées, où la barrière de la langue empêche les patientes de comprendre le médecin qui en profite pour faire signer un consentement de stérilisation. Cela se fait également auprès des femmes ayant un déficit mental et auprès des femmes noires et métisses. Des dizaines de témoignages  très touchants sont sortis récemment à ce propos et cela m’a fait penser au «point du mari». Dans les dernières décennies, des médecins se permettaient de recoudre plus serré le vagin de la femme qui venait d’accoucher pour «faire plaisir au mari». Des violations et agressions comme celles-ci sont sans cesse faites après les accouchements, au moment où les patientes sont vulnérables et relativement faibles. 

16ème féminicide au Québec

C’est avec la nouvelle du meurtre d’une femme inuk dans le Nord-Du-Québec que l’on prend connaissance du seizième féminicide au Québec en 2021. Un vent de frustration et d’indignation parcourt la population. Ces féminicides ont permis une remise en question de notre système de justice, à savoir pourquoi les hommes qui avaient déjà commis des actes de violences n’étaient pas mieux surveillés ou n’avaient pas de thérapies et/ou de consultations obligatoires. Des atrocités pareilles auront toujours ceci de positif : des remises en question. Suite à la vague de dénonciation au Québec, un projet de loi pour un tribunal spécialisé en violences sexuelles a été déposé. Quand les voix se font entendre, les choses changent. Et moi, je propose d’élever notre voix contre la violence conjugale. 


 

En Afghanistan, où sont-elles rendues?

Après la prise de Kaboul par les talibans, la scène internationale craint un déclin majeur des droits de la personne, encore plus du droit de la femme. Le nouveau régime des talibans a donc été appelé à rencontrer l’ONU pour établir des plans concrets pour maintenir les droits relatifs que les afghanes avaient réussi à acquérir. Cependant, le 11 octobre dernier, l’ONU a dénoncé le non-respect de l’entente et a parlé de ses dangers. En effet, les femmes sont retirées de la grande majorité du marché du travail (certains emplois sont encore permis) et les femmes ne peuvent aller à l’école que pour une durée de 6 à 10 ans (l’équivalent de l’école primaire environ). L’ONU dénonce les risques d’une récession économique en Afghanistan si le régime ne permet pas un retour des femmes dans le domaine public. Évidemment, le port du voile intégral est obligatoire et il y a une interdiction totale de montrer des femmes dans des publications. Ces droits basiques sont bafoués, alors nous sommes loin de même considérer une légalisation de l’avortement, du divorce demandé par la femme, etc. Le nombre de femmes battues, violées et tuées a augmenté et les agresseurs sont de moins en moins punis depuis l’arrivée de talibans. Il faudra suivre les développements dans les prochains mois et dans les prochaines années, mais le genre féminin n’a jamais été si menacé qu’en ce moment. 

 

La justice européenne reconnaît l’immunité du Vatican

L’Église catholique s’est vue dénoncée de toute part, de partout dans le monde, pour les nombreux sévices sexuels que des membres de l’institution auraient commis dans les derniers siècles jusqu’à nos jours. La Cour européenne des Droits de l’homme (CEDH) a enfin reconnu que le Vatican a eu l’immunité trop longtemps et propose des changements judiciaires à cet égard. Les prêtres et les religieux n'auront plus accès à la protection du Vatican. Au total, le nombre de personnes (majoritairement des enfants) agressées sexuellement serait estimé à plus de 300 000 depuis 1950 seulement. 

 

Au Texas, qu’en est-il du droit à l’avortement?

En septembre, le Texas fait un énorme pas en arrière et criminalise l’avortement après six semaines, sans aucune exception. Le monde entier a crié au scandale. Des manifestations ont été organisées un peu partout dans le monde, des pétitions ont été signées et des voix se sont élevées. Le président américain Joe Biden a lui-même dit qu’il s’agissait d’une violation flagrante du droit constitutionnel. Cependant, récemment, un juge a suspendu cette loi, car elle était «trop restrictive» selon lui. Pour l’instant, la loi est temporairement bloquée, il faudra donc surveiller les développements futurs. À l’opposé complètement, l’État de Californie vient de criminaliser le retrait du condom non consenti! Comme quoi les États-Unis ont autant de disparités dans leur richesse que dans leur mentalité! 

Références

« La stérilisation forcée encore présente au Canada ». La Presse, 3 juin 2021. https://www.lapresse.ca/actualites/2021-06-03/la-sterilisation-forcee-encore-presente-au-canada.php 

 

Trudel, Roxanne. « Un 16e féminicide au Québec ». TVA Nouvelles, 4 octobre 2021. https://www.tvanouvelles.ca/2021/10/04/un-16e-feminicide-au-quebec 

 

« Afghanistan: l'ONU dénonce les promesses non tenues des talibans à l'égard des femmes ». Huffington Post, 11 octobre 2021. https://www.huffingtonpost.fr/entry/afghanistan-lonu-denonce-les-promesses-non-tenues-des-talibans_fr_61648d29e4b0cc44c50fc6aa 

 

 « Abus sexuels: la justice européenne reconnaît l’immunité du Vatican ». Courrier international, 12 octobre 2021. https://www.courrierinternational.com/article/pedophilie-abus-sexuels-la-justice-europeenne-reconnait-limmunite-du-vatican 

 

« Au Texas, une loi restrictive en matière d’avortmeent entre en vigueur ». Le Monde, 1er septembre 2021.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/09/01/au-texas-une-loi-restrictive-en-matiere-d-avortement-entre-en-vigueur_6093018_3224.html 

Correction: Emmanuel Brouillette

Mise en page : Matthew Higgins

Image par Eleni Kalorkoti